Vous devez avoir dans votre entourage des personnes qui deviennent amicales de temps en temps quand ils ont besoin de vous, genre trois semaines avant de vous demander de lui prêter 10000DH votre collègue très religieux tourne « meilleur ami qui n’as aucun problème que vous soyez agnostique » puis quand il vous les rend (en retard bien sûr) il redevient un collègue qui n’aime pas trop le faite que vous soyez mécréant et n’hésitera pas à vous balancer devant un train.

Sarcasme faux ami(e)s

J’ai « ami » de ce genre qui me contacte en général quand il a des soucis de sécurité ou s’il veut configurer un nouveau serveur, cette semaine il m’a contacté pour me demander de lui « trouver » des bases de données de professionnels d’un certain secteur… NON je ne vends/trouve pas de base de données.

Tout le monde le fait pourquoi pas toi?

La réponse de mon « ami » à mon NON catégorique était: « Fike l3ya9a, tout le monde le fait malek 7ssane men 3ibade lahe », je ne discuterai pas le fait de mettre un dieu et l’apologie d’un crime interdit par ce même dieu dans une seule phrase par un croyant, mais j’expliquerai pourquoi il faut éviter de faire cela même dans le besoin.

L’éthique

Certains religieux n’acceptent pas le fait que des non-religieux ont un sens d’éthique ou même connaissent le mal du bien, une fois un « ami » qui après m’avoir rendu ce que je lui avais prêté ma demandé: « Puisque tu n’es pas religieux qu’est ce qui t’interdit de coucher avec ta sœur ou ta mère », j’espère que ce genre de personnes garderons leur foi.

Avec un petit peu d’empathie on peut facilement comprendre que prendre une base de données d’une société qui à déboursé de l’argent et qui a fait des efforts pour l’avoir est du vol.

La loi

En plus de la loi 07-03 qui concerne la cybercriminilaté il y a aussi la loi 09-08 relative à la protection des données à caractère personnel, cette dernière à été mis en place pour « protéger les personnes » et permet de responsabiliser juridiquement l’utilisateur de ces données, et au niveau juridique il y aura aussi la question de « source des données », que croyez vous sera la réponse d’un de vos clients s’il a des ennuis avec le système judiciaire? vous pensez qu’il va dire: « je ai trouvé cette base de données sur internet en cherchant le dernier clip de Saad Lamjarred, vive le Maroc! »? non bien sûr qu’il les pointera vers vous et si vous ne savez pas vous protéger vous serez dans la merde.

Le prix VS les risques & les efforts

C’est devenue tellement facile de « pirater » des sites/applications web ici au Maroc (Si vous payez des cacahuètes, tout ce que vous aurez ce sont des singes), que sincèrement parfois je me demande si les propriétaires ne devraient pas juste mettre leurs bases de données sur le domaine publique et se dire que c’est une « حسنة جارية », mais en même temps cela rend impossible de vendre une base qualifié à bon prix, puis trouver une base de données unique demande des efforts équivalents aux douze travaux d’Hercule.

C’est facile? avant tu avais dit que c’est difficile

J’ai aussi dit « pirater » entre guillemets, les sociétés Marocaines ne font aucun effort pour protéger leurs données, il suffit parfois juste de quelques connaissances en Google Dorking pour trouver des backups de bases de données téléchargables directement depuis leurs sites. ceci n’est pas vraiment pirater.

Si un jour vous avez un problème juridique, ceci est mon conseil (en plus de ne laisser aucune preuve directe contre vous):

Laisser un commentaire